Josée Tellier Artiste Peintre

  
        

 
 
DÉMARCHE ARTISTIQUE

 

           Un choix déchirant a dû être fait à l'adolescence: l'étude du violon l'emportant sur les arts visuels, je n’ai toutefois pas cessé de m'intéresser aux couleurs, saisissant toutes les occasions de visiter les galeries  d'art lors de mes nombreux voyages au Canada et aux États-Unis. Munie de mon appareil photo, les jardins publics, les parcs naturels et la campagne québécoise sont ma principale source d'inspiration.    

                         

            Toutes les heures passées à la pratique du violon ou au sein des orchestres symphoniques ont engendré des images et des émotions. Ne dit-on pas '' les couleurs du son ou d'un instrument''? De la même manière, c'est entourée de musique classique que je peins et que ces mêmes images font à nouveau surface pour naître maintenant sur une toile, les photos n'étant souvent qu'une inspiration ou point de départ dans la création. Ce sont les couleurs qui m'inspirent. Tout comme la musique adoucit les mœurs, les couleurs, quant à elles, adoucissent le quotidien, embellissent le gris. D'ailleurs, il n'est pas rare qu'une photo de départ soit imprimée en noir et blanc de façon à permettre à mon imaginaire d'y superposer mes propres couleurs.  Les couleurs vives et la lumière sont devenues des caractéristiques de mon travail, tout comme le détail. Ce dernier me vient de la minutie propre aux musiciens.     

                      

              Bien qu'utilisant parfois l'huile, c'est grâce principalement à l'acrylique et le pastel sec que je m’exprime à travers des œuvres mariant nature et bâtiments ( granges, maisons, rues et ruelles) du Québec surtout et parfois des vieux pays. L'utilisation de texture, granulé ou pâte à modeler, vient souvent compléter mon travail. De plus, les jeux de lumière à travers la toile et le verre sont devenus une autre piste que j’exploite pour mes paysages urbains. Le patrimoine bâti que j’affectionne prend de plus en plus de place et me permet d’intégrer du vitrail, d’où un intéressant jeu de lumière et d’effet 3D. Cette façon d’intégrer du vitrail donne une deuxième vie à la toile à la pénombre car l’effet du rebond de la lumière (surtout quand il n’y a qu’une source lumineuse) donne l’impression qu’on allume le tableau de l’intérieur. Il faut mentionner l’utilisation d’outils pour percer, découper, sabler ou sculpter le bois. Chaque œuvre avec verre devient ainsi un défi et une création complexe alliant différents corps de métier si on peut dire. Beloeil, St-Hilaire et les municipalités de la Montérégie étant riches en patrimoine architectural, on retrouve de plus en plus les belles d’autrefois d’ici dans mon travail.   

 

          Le vélo m’accompagnant dans tous mes voyages, il n’est pas rare qu’on  le retrouve dans mes toiles, parfois comme sujet principal. De là, il n’y avait qu’un pas vers  un retour à l’enfance via le fameux tricycle rouge cher à toute une génération de québécois.

 
 

ARTISTIC APPROACH

 

            A heart breaking decision had to be made when I reached adolescence: even though studying the violin won over visual arts, I never stopped being captivated by the colours, grasping all the occasions presented to me to visit art galleries during my numerous trips in Canada and the United States. Always with my camera at hand, public gardens, natural parks and the Quebec countryside are my principal source of inspiration.

 

            All the hours I have spent practicing violin or while I was playing with symphonic orchestras have created images and emotions. Do not we say “the colours of sound or the colours of an instrument”? The same way, it is when surrounded by classical music that I paint and that these same images resurface to come to life on a canvas. Often, the pictures are only an inspiration or the starting point in the creation. Colours are my inspiration. As music soothes the mind, the colours soothe our daily life, embellish all greys. Moreover, it is not unusual for me to start creating from a black and white picture in order to allow my imagination to superimpose my own colours. Bright colours and light have become features of my work, the same way detail has. The latter comes to me from the minute detail peculiar to musicians.

 

            Even though I sometimes use oil, it is mainly with acrylic and dry pastel that I express myself through my work combining nature and structures (barns, houses, streets and alleys) mostly from Quebec and every now and then from the “old countries”. The use of texture, stippling or modelling clay is often part of my work. Furthermore, lighting effects on the canvas and the use of glass are another avenue I am now exploiting for my urban landscapes. The historical heritage, which I am fond of, is becoming more prevalent and it allows me to integrate stained glass, creating therefore an interesting lighting effect as well as 3D effect. The integration of stained glass for the windows gives a second life to the painting to the penumbra as the rebound effect of the light (mainly when there is only one source of light) gives the impression that the light is turned on from inside the painting. In order to insert the glass for the windows I must use woodworking tools. Therefore we can say that each painting created with stained glass becomes a challenge and a complex creation requiring the combination of various skilled trades. As Beloeil, St-Hilaire and the municipalities of the Montérégie are rich in historical heritage, in my work we rediscover more and more these beautiful old homes.

 

            It is not unusual to see a bicycle in my paintings, sometimes as the main subject, since my own bicycle is always with me on all my journeys. Whence, it was only one step towards a return to our childhood via the red and white tricycle dear to a whole generation of Quebecers.